Blog blues

Hummm, pas beaucoup d’action ici en ce moment, hein ?

sirene-couleur-webBlog blues

En février 2014 j’ai créé un tumblr et si au début il n’était pas destiné à remplacer ce blog (qui date de juillet 2010­ !) force est de constater que gérer les deux est à la fois est compliqué et inutile. WordPress est une plateforme bien plus pratique, versatile et stable mais tumblr est bien plus fréquenté, c’est la triste vérité.

poster-grorodon
Je vais continuer à utiliser ce blog (pour des posts volumineux, ou plus sérieux, ou tout simplement pour faire un point de temps en temps) mais pour ceux qui veulent me suivre au jour le jour mieux vaut passer par tumblr !

Pour rappel j’ai aussi un portfolio et une boutique.

 

Publié dans Articles | Tagué , , | Laisser un commentaire

La vérité sur les Moaï

P01La vérité sur les Moaï, bande dessinée sur l’édification et le transport des Moaï de l’Île de Pâques. Pour réaliser ce fanzine je me suis documenté pour connaitre les théories actuelles des archéologues sur l’histoire de l’Île de Pâques, bien loin des documentaires spectaculaires et catastrophistes diffusés à la télévision. Je recommande notamment la lecture de l’ouvrage de Nicolas Cauwe : l’Île de Pâques : le grand tabou, versant sud, 2011.

P02 P03 P04 P05 P06 P07 P08 P09

Publié dans Auto-édition | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

La tribune du Jelly Rodger n°7

Papesse Callgirl Guy PradelEncore une carte de tarot pour ma participation au dernier numéro de La tribune du Jelly Rodger ! Celle ci est une « actualisation » de La Papesse en call girl (avec son call center). Comme d’habitude le journal est (magnifiquement) imprimé en bichromie. J’ai utilisé la technique du papier découpé.

C’est ma seconde participation au Jelly, voici la première sur mon book.

Publié dans Jelly Roger, Papier découpé | Tagué , , , ,

Central Vapeur 2016

bilan Central 2016Une belle récolte de zines au sixième édition du festival Central Vapeur, le meilleur festival du monde (sondage effectué par moi-même).

1) Deux petites BD éditées par kuš, un éditeur Letton. Mathematical Solutions for a Global Crisis de Jesse Jacobs et The End of a Fence de Roman Muradov.

2) La Débible, un fanzine dans le plus pur style cinglé et génial d’Émilie Gleason qui nous donne des versions personnelles de l’éden et du déluge.

3) L’appel à fanzine sérigraphié du festival Fanzine Camping, pour sa seconde édition.

4) Un cahier d’activité pour enfant édité par Anorak.

5) Match Book de Shahid Datawala, aux éditions Tara Books. Un recueil de boites d’allumettes indiennes, à la fois beau et plein de blagues graphiques, sans manquer de respect à une forme de graphisme populaire fascinant.

6) Le septième numéro de La Tribune du Jelly Rodger, dans lequel j’ai une image ! Je vous montre ça bientôt…

7) Une enveloppe de cartes postales peintes par Laura Ancona éditées par Rebond.

Apparaissent aussi sur cette image : la carte de visite de Cachete jack, un marque page de Bettina Henni, et une carte de visite de L’Amour Éditions.

Publié dans Édition, Pendant ce temps là dans le monde réel | Tagué , , , , , , , , , , ,

Le jardin du Nécromancien

Ma dernière bande-dessinée auto-éditée Le Jardin du Nécromancien est disponible sur ma boutique en ligne.

D’étranges squelettes-jardiniers ont envahi la campagne et taillent méticuleusement tout les arbustes qui passent sous leurs sécateurs. Que peut bien y faire Cucendron, notre héroïne ?

photos jardin 1 photos jardin 2 photos jardin 3 photos jardin 4 photos jardin 5

Publié dans Auto-édition, Édition, Bande dessinée | Tagué , , , , ,

Portfolio

Et voilà, j’ai enfin un portfolio en ligne, un cadre un peu formel où mettre mon travail, je vous invite à y jeter un œil !

Je l’actualiserai de temps en temps, donc affaire à suivre.

Portfolio

Badge 2Hop, une image pour faire joli.

Publié dans Dessin | Tagué , ,

Festival de la saucisse d’Angoulême 2016 : le bilan.

Pour la seconde année consécutive mon collectif Fourbi Éditions avait une table au Festival International de la BayDay d’Angoulême. Je prends la peine de faire un bilan au vue de l’actu mouvementée et de l’importance de l’évènement pour un petit collectif comme le mien.

Déjà un mot sur les navrantes gaffes de l’organisation : Angoulême devrait être un soulagement, un havre dans un année pour les auteurs et les éditeurs, une tribune pour leurs revendications, pas une triste farce balancée à la gueule des auteures (la sélection du grand prix) PUIS des auteurs et des éditeurs (la cérémonie des faux prix). La profession a déjà bien assez sur le dos le reste du temps pour ne pas avoir à subir ce genre de mépris et de gaffes dont le festival a fait une habitude.

Un mot aussi sur les expos : comme chaque année le pire côtoie le meilleur et le médiocre. On en dira autant des conférences (super souvenir de l’entretien avec Don Rosa et la rencontre Micol/Chavouet). On cherchera en vain un original d’Otomo ou une réédition décente de son boulot.

Coté organisation, cette année encore la tradition l’emporte sur le bon sens et fin janvier on se tape le vent et la pluie glacée quand on va pisser dans des chiottes de chantier. Pas de bouteilles d’eau derrière les stands, moins de badges gratuits pour les collectifs (mais toujours autant de chaises). Bref on se fout gentiment de ta gueule de micro éditeur fauché.

Mais voilà, j’ai beau râler c’était super. Parce que le public est là, qu’il est curieux, parce que j’ai découvert des super collectifs et des beaux livres, que j’ai discuté avec des éditeurs et des auteurs super sympas et que j’étais logé chez la meilleure personne possible. Et j’étais presque pas malade. Et puis il y a le FOFF pour se consoler.

 Bilan Angoulême annotéLa bonne came : ce que m’a permis ma bourse cette année.

1) Pouvoirpoint, Vide Cocagne, dédicacé par le merveilleux Erwann Surcouf (encore merci).

2) Burp n°12 : fanzine bien punk, bien épais et bien photocopié comme on les aime de Mattt Konture.

3) U-713, Cornélius, j’ai craqué pour ce bouquin de Gus Bofa et Pierre Mac Orlan sauvé du bac à soldes, du coup j’ai eu en cadeau deux autres petits bouquins (voir 6).

4) Oracle Cosmique, Tetra, un tarot en gravure au Tetrapak, j’ai eu la chance de participer à ce projet collectif complètement fou.

5)  Ne vous laissez pas attendrir par le vampire, Les machines, une BD toute simple mais très belle de Fanny Albert.

6) Fallen Angel de Nicolas Robel et Mon Poisson rouge de JL Capron : deux beaux cadeaux de tonton Cornélius !

7) Papier ciseaux 2, je ne pouvais pas laisser passer ces rééditions du travail de Lev Youdine, merci à Gérald Auclin pour son super boulot.

8) Tuff Ladies édité par Centrala de Till Lukat : un thème très raccord avec les cafouillage de cette année.

9) Dr. Cataclysm N°1 par Mortis Ghost : une BD à suivre qui donne envie.

Et bien sûr merci à tout ceux qui sont passés par le stand de Fourbi Éditions !

Publié dans Auto-édition, Bande dessinée, Dessin, Fourbi Éditions, Pendant ce temps là dans le monde réel | Tagué , , , , , , , ,